Suivez-nous

           Le Gyoza préféré * des Japonais

Les secrets de l'Indigo

Les secrets de l'Indigo


Un autre regard 13 février 2019

Septième couleur de l’arc-en-ciel, située entre le bleu et le violet, l’indigo est une teinte puissante et profonde, emblématique du Japon.

Pour obtenir cette belle couleur, la teinture utilisée est issue des feuilles d’un arbuste, l’indigotier. Celui-ci est surtout cultivé dans la région de Tokushima au nord-est de l’île de Shikoku. Aussi, si vous avez l’occasion d’y aller, ne manquez pas de visiter le musée Ai-no yakata consacré à l’indigo et, peut-être, vous essayer à cet art ancestral lors d’un atelier.

 

LES VERTUS DE L’INDIGO

La teinture à l’indigo sert aussi bien pour colorer les tissus de décoration que pour les vêtements. Les samouraï les appréciaient particulièrement pour leur beauté mais, aussi, pour leurs propriétés antiseptiques.

En effet, un tissu teint à l’indigo a la réputation de faciliter la désinfection et la cicatrisation des plaies et d’éviter les irritations de la peau car il assouplit le coton. Enfin, son odeur a un effet répulsif naturel contre les insectes.

TOUTES LES COULEURS DU BLEU

Selon le nombre de bains effectués dans la cuve de teinture, le tissu adoptera des intensités de couleur très différentes : du bleu pâle (kamenozoki) à l’indigo foncé bleu-noir (kachiiro), en passant par le bleu-vert pâle (asagi), le bleu azur (hanada), le bleu-vert foncé (nando), l’indigo bleu de Prusse (ai) et le bleu foncé (kon). Il y en aura forcément un qui vous fera craquer...

Nos nouvelles actus


Suivez-nous sur facebook

Partager cette page

Rejoignez notre communauté

Nos équipes vous apporteront rapidement une réponse.

Ecrivez Nous