Yum を ! Ajipanda
Le gyoza (ravioli) n°1 au Japon !*
Dégustez-nous
Facebook Instagram YouTube
Temple japonais Temple japonais

Les coutumes du Nouvel An au Japon

Les coutumes du Nouvel An au Japon

Le Nouvel An est la fête la plus importante de l'année au Japon

Akemashite omedetō gozaimasu !

Akemashite omedetō gozaimasu !

Contrairement à Noël, le Nouvel An au Japon et ses célébrations Oshōgatsu ( お正月 ) ont une haute importance pour les Japonais.

C'est une fête familiale au Japon et certainement la plus importante dans la société nippone.

Depuis le 19ème siècle, le Japon commémore le nouvel an au 1er janvier.

A nos jours, c'est sans doute l'événement de l'année qui draine le plus de monde dans ce pays insulaire.

Ces journées sont également les plus marquées par les nombreuses célébrations de toutes sortes.

Voici en détail et pas à pas, toutes les étapes et coutumes d'un Nouvel An japonais pleinement fêté dans la société japonaise.

Décor et ambiance du Nouvel An japonais

Shimenawa, ornement sacré du Nouvel an au Japon

Shimenawa, ornement sacré du Nouvel an au Japon

Tokonoma, l'alcôve typique des maisons au Japon

Tokonoma, l'alcôve typique des maisons au Japon

Kagami mochi, gâteau de riz du nouvel an japonais

Kagami mochi, gâteau de riz du nouvel an japonais

Dès le 26 décembre déjà, le décor et l'ambiance dans les villes et dans les campagnes changent radicalement.

Au Japon comme dans beaucoup d'autres pays au monde, il est courant de démarrer la future nouvelle année avec des résolutions.

A cet effet, les Japonais procèdent au grand nettoyage pendant les derniers jours de l'année.

La préparation des domiciles japonais, notamment, demande un grand travail.

Dans la maison, ils changent les objets usés et la peinture.

Chaque entrée de maison est décorée avec des bambous ou Kadomatsu ( 門松 ) 🎍 pour accueillir les dieux.

Sur la porte est accroché un ornement protecteur sous forme de corde sacrée, tressée de paille de riz en torsades, appelée Shimenawa ( 標縄 ou 注連縄 ) pour protéger les maisons des démons.

On retrouve également des offrandes dans le tokonoma ( 床の間 ) des maisons.
C'est une petite alcôve surélevée par un plancher constitué d'un petit tatami (revêtement traditionnel en nattes des sols des habitations et des temples), où l'on dépose plantes, statuettes, calligraphies etc.

Au cours des festivités, on retrouve les Kagami mochi ( 鏡餅 ) ou "gâteaux de riz miroirs", dessert de mochis composé d'un socle de gâteau de riz au-dessus duquel est placé un gâteau de riz plus petit, surmonté d'un daidai (sorte d'agrume comparable à une mandarine) avec une feuille 🍊.

Les autres pièces de la maison sont nettoyées de fond en comble afin de purifier les lieux d'habitation.

Tous les établissements sont concernés par ce nettoyage et ces ornements, les écoles et les entreprises également.

Au bureau, ils s'empressent de finaliser les dossiers en cours et surtout, de payer leurs dettes. Cela symbolise une sorte de purification dans leur vie personnelle et professionnelle.

Tous ces éléments font de la culture japonaise une culture unique et bien distincte de la culture occidentale en matière de préparatifs du Nouvel An.

Coup d'envoi des voeux pour la nouvelle année au Japon

Publicité vidéo de la Poste japonaise mettant en scène un homme épuisé devant la quantité de cartes de voeux papier à écrire, afin de promouvoir les cartes de voeux électroniques du nouvel an

Publicité vidéo de la Poste japonaise mettant en scène un homme épuisé devant la quantité de cartes de voeux papier à écrire, afin de promouvoir les cartes de voeux électroniques du nouvel an

Les Nenga hagaki sont généralement verticales, comment les remplir ?

Les Nenga hagaki sont généralement verticales, comment les remplir ?

Contrairement aux traditions occidentales, les cartes de vœux japonaises ou Nengajô ( 年賀状 ) sont envoyées par courrier avant les fêtes et doivent impérativement arriver le jour du 1er janvier, un véritable défi pour la poste japonaise !

Cette tradition d'envoi de voeux papier semble dater du 7ème siècle, et c'est LA carte de félicitations et de souhaits pour la nouvelle année.

En 2003, le record d'envoi de cartes de voeux au Japon a même été atteint, avec 4,4 milliards de cartes échangées ! 📮

Raison pour laquelle les cartes postales pré-timbrées appelées Nenga-hagaki ( 年賀はがき ) ont été conçues.
Elles portent même un numéro de loterie pré-imprimé, permettant de gagner des cadeaux.

Une famille japonaise peut envoyer jusqu'à 100 cartes de voeux pour souhaiter bonne santé, paix et tranquillité à ses destinataires.

Cette tradition des cartes de voeux est également respectée par les personnes ayant des parents vivant à l'extérieur du Japon.

Désormais, de plus en plus de Japonais utilisent les services électroniques pour envoyer leurs voeux du Nouvel An, mais la tradition des cartes papier persiste et les papeteries rivalisent de créativité.

Il existe également des services en ligne qui se chargent d'imprimer et d'expédier les cartes afin qu'elles arrivent à destination le 1er janvier ou 7 jours après au plus tard.

Visites, étrennes et bonus salarial avant le Nouvel An nippon

Yoi otoshi wo !

Yoi otoshi wo !

Dans le cadre de la fête de la nouvelle année, il est de coutume au Japon de rendre une visite à ses proches et à sa famille.

Personne ne vient les mains vides et on apporte des étrennes aux plus petits.

Les étrennes aux enfants sont appelées Otoshidama ( お年玉 ) et ont peu de valeur numéraire.

Les cérémonies de souhaits et de vœux entre proches se déroulent jusqu'au 31 décembre. Au cours de ces festivités, les membres d'une même famille se disent Yoi otoshi wo ( 良いお年を ) ou "bonne année".

A partir du 1er janvier, les proches se souhaitent Akemashite omedetō gozaimasu ( 今年もよろしくお願いします ).
Cela signifie à peu près "félicitations à l'aube de la nouvelle année".

Dans de nombreuses entreprises japonaises, les salariés reçoivent un petit bonus sur leur salaire.

Cela leur permet également d'échanger entre eux des cadeaux appelés Oseibo à l'occasion de la fête du même nom le 13 décembre.

Il s'agit pour la plupart du temps d'une enveloppe d'environ 4 000 yens 💴, l'équivalent de 30 euros.

La personne qui reçoit un tel montant s'en servira pour s'offrir un bon plat, un verre d'alcool ou d'autres objets spéciaux confectionnés à cet effet.

Les Japonais terminent leur année en organisant de grandes soirées entre amis ou collègues afin "d'oublier l'année précédente" et de se préparer à la nouvelle année.

31 décembre à minuit au Japon

Le tirage au sort d'un message de la "loterie sacrée" dans un temple le soir du réveillon du nouvel an au Japon

Le tirage au sort d'un message de la "loterie sacrée" dans un temple le soir du réveillon du nouvel an au Japon

Les temples bouddhistes sonnent la cloche 108 fois au nouvel an japonais

Les temples bouddhistes sonnent la cloche 108 fois au nouvel an japonais

La visite du temple est une étape traditionnelle de passage vers le Nouvel An.

À minuit, après les voeux, toutes les familles se retrouvent dans les temples bouddhistes ou les sanctuaires shintō pour la première prière de l'année.

Cette première visite est effectuée pour le compte de la nouvelle année.

Les Japonais tirent au sort des omikuji ( 御御籤 ), ou "loterie sacrée", sortes de messages divinatoires écrits sur des bandes de papiers accrochées aux temples, qu'on choisit en tirant au sort un des papiers.
Les Japonais en sont très friands, car ce sont des messages réputés prédire l'avenir.

À cette occasion, tous les membres d'une même famille boivent le premier saké de l'année 🍶.

Encore appelée toso ( 屠蘇 ), cette boisson ou "saké médicinal" est conçue avec des herbes traditionnelles pour renforcer la santé des consommateurs.

Une autre raison de la visite au temple concerne la prière et la réception des bénédictions pour la nouvelle année.

Plus précisément, au cours de cette soirée, les temples bouddhistes vont sonner la cloche 108 fois.

Chaque son de cloche représente la tentation dans la tradition bouddhiste.

Il s'agit là, pour les Japonais, d'une façon de se purifier de leurs fautes.

Et pour terminer la soirée du réveillon du Nouvel An, les Japonais rentrent pour un festin composé de plats variés.

Les traditions culinaires japonaises du réveillon du Nouvel An

Osechi ryōri, repas du nouvel an au Japon

Osechi ryōri, repas du nouvel an au Japon

Osechi avec gâteau de riz mochi

Osechi avec gâteau de riz mochi

Bouillon de nouilles soba

Bouillon de nouilles soba

Le repas de fête du réveillon ! Qu'en est-il de la cuisine du soir du Nouvel An ?

Les Japonais sont assez traditionnels en ce qui concerne la cuisine du Nouvel An.

Le réveillon se déroule en famille, et les Japonais préparent une soupe chaude ou bouillon de soba ( 蕎麦 ), les célèbres pâtes japonaises au sarrasin.

Ces nouilles soba sont avec les udon et les rāmen, les pâtes les plus consommées par les Japonais.

Cette soupe ou bouillon encore appelée Kate-soba représente les dettes. Le geste de partage de soupe entre proches signifie pour tous que toutes les dettes de l'année ont été payées.

Aussi, dans la tradition japonaise, les femmes ne doivent pas cuisiner au cours de la première semaine. Pour cela, elles préparent les mets à l'avance.

Elles les conservent dans des boîtes spéciales appelées Jūbako ( 重箱 ), des boîtes à compartiments et tiroirs, et réchauffent les repas au fur et à mesure de la consommation.

Cette cuisine du réveillon du Nouvel An est communément appelée Osechi ryōri ( 御節料理 ).

Elle est généralement composée :

- d'un bouillon qui se consomme avec des baguettes de saule non laquées,
- d'un gâteau mochi à base de riz blanc,
- d'une sauce de soja et de légumes.

Les rituels des premiers jours de la nouvelle année au Japon

Premier lever de soleil du nouvel an à Kyoto

Premier lever de soleil du nouvel an à Kyoto

Les voeux de l'Empereur du Japon le 2 janvier

Les voeux de l'Empereur du Japon le 2 janvier

Les Fukubukuro, lucky bags très appreciés des Japonais pour la nouvelle année

Les Fukubukuro, lucky bags très appreciés des Japonais pour la nouvelle année

Japonaises jouant au Hanetsuki, le badminton japonais

Japonaises jouant au Hanetsuki, le badminton japonais

Le 1er janvier

Les Japonais font très attention au premier lever de soleil de l'année. Il est lié à la promesse d'une année heureuse.

Le premier jour de l'année, qui est un jour férié, les Japonais se lèvent tôt en effet pour admirer le premier lever de soleil de la nouvelle année, et ils dégustent leur premier saké à 9h autour d'un petit-déjeuner copieux.

Appelée Shishi-mai ( 獅子舞 ), la danse du lion traditionnel est une réjouissance traditionnelle très réputée au Japon.

Elle a lieu lors de la célébration de la nouvelle année, généralement le premier jour de l'an.
Des nombreux danseurs, tous vêtus d'un déguisement complet de lion, bougent à l'image de l'animal et au rythme des flûtes et des tambours. Le lion mis en scène possède une tête en bois laqué, un corps recouvert de tissus de couleurs vertes.

Pour les Japonais, cette danse apporte la chance dans les commerces. Elle est très souvent confondue avec celle du dragon.
Lors de cette cérémonie, les danseurs exécutent les pas des arts martiaux Japonais.

A noter que la danse du lion varie d'une région asiatique à une autre. Elle possède des versions chinoise, vietnamienne, coréenne, et même indonésienne.

Le 2 janvier

Les festivités se déroulent aussi au Palais Impérial.

L'Empereur du Japon présente en personne ses meilleurs vœux à tous les visiteurs venus au Palais Impérial de Tokyo.

Il y a en général beaucoup de monde, car c'est l'un des deux jours de l'année où le palais est ouvert au public, et où les citoyens ont la possibilité de voir l'Empereur en personne.

Du fait du nombre important de personnes présentes, la famille de l'Empereur adresse ses salutations au public depuis un balcon vitré.

Les premiers jours de l'année

Il est coutume de cuisiner peu ou léger afin de compenser les excès des fêtes, et l'on peut éventuellement retourner au temple tirer des prédictions de bonne fortune.

Passé la date du 1er janvier, de nombreux magasins proposent à leur clientèle des Fukubukuro ( 福袋 ) c'est-à-dire "sacs de chance" ou Lucky Bags.
Ces sacs sont composés d'un ensemble de produits qui valent au minimum le double de leur coût.

Pour la petite histoire, un des Lucky Bags les plus incroyables a été celui d'Apple, le 2 janvier 2014. La marque proposait un matériel qui valait 5 fois son prix de vente et des centaines de Japonais ont campé dans la rue et passé la nuit dehors, dans la file d'attente.

Les Japonais jouent à l'un des jeux traditionnels les plus populaires au Japon : le Hanetsuki ( 羽根突き ), qui se pratique en particulier lors des célébrations des premiers jours de l'année.

Il se joue comme le badminton, à la seule différence qu'il ne comporte pas de filet. Il se joue en essayant de garder le volant le plus longtemps en l'air, en le frappant à l'aide d'une raquette en bois appelée hagoita.
Le perdant se verra tacher le visage d'encre noire !

Selon la tradition japonaise, plus les joueurs du Hanetsuki verront le volant passer du temps en l'air, meilleure sera la nouvelle année !

Souhaiter la bonne année en japonais

Souhaiter la bonne année en japonais (© Fukuoka Now)

Souhaiter la bonne année en japonais (© Fukuoka Now)

Voici quelques expressions utiles pour souhaiter une bonne année à votre interlocuteur en japonais, et lui exprimer vos meilleurs voeux.

✺ あけましておめでとうございます。
Akemashite omedetou gozaimasu

Bonne année

✺ 今年もよろしくお願いします。
Kotoshimo yoroshiku onegaishimasu

Cordialement / merci de m'avoir encouragé / merci d'avance pour cette année

✺ 旧年中はお世話になりました。
Kyunenchu wa osewani narimashita

Merci pour (tout ce que vous avez fait / pris soin de moi) l'année dernière

✺ ご健勝とご多幸をお祈り申し上げます。
Gokenshou to gotakou wo oinori moushiagemasu

Je souhaite à votre famille bonne santé et bonheur

✺ 年始のご挨拶を申し上げます。
Nenshino goaisatsu wo moushiagemasu

Bonne année à vous (formel)

Bonne année du Buffle 🐃 (2021) à toutes et à tous ! 🥳

Rejoignez Facebook Facebook Rejoignez Instagram Instagram
Tous les événements et concours Voir
Plat précédent Article précédent Plat suivant Article suivant
AjipandaOh, un grand Merci pour votre avis ! Bulle avisMon avis sur Ajinomoto
Vous aussi, donnez votre avis sur Ajinomoto ?

Veuillez choisir une note sur 5