Yum を ! Ajipanda
Le gyoza (ravioli) n°1 au Japon !*
Dégustez-nous
Facebook Instagram YouTube
Temple japonais Temple japonais

Le Seijin shiki, rite de passage à l'âge adulte au Japon

Le Seijin shiki, rite de passage à l'âge adulte au Japon

Fêter ses 20 ans au Japon

Seijin shiki, fête des 20 ans au Japon

Seijin shiki, fête des 20 ans au Japon

Depuis l'ère Meiji, la majorité au Japon est fixée à 20 ans.

Tous les ans au mois de janvier, on célèbre le Seijin Shiki pour le passage à l'âge adulte.

Tous les jeunes qui auront 20 ans au cours de l'année scolaire en cours (du 2 avril de l'année passée au 1er avril de l'année en cours) sont invités à se rendre à la mairie de leur lieu de résidence.

Là, pour officialiser leur passage à l'âge adulte, ils participent à une cérémonie Seijin shiki officielle.

Un passage à l’âge adulte très codifié au Japon

Un passage à l’âge adulte très codifié au Japon

Un passage à l’âge adulte très codifié au Japon

Le Seijin shiki, un rituel japonais pour les 20 ans

Le Seijin shiki, un rituel japonais pour les 20 ans

La célébration du passage à l'âge adulte au Japon est une fête très populaire, une fête nationale.

Le Seijin no hi ou "jour des adultes" marque l’entrée des jeunes hommes et femmes japonais dans l’âge adulte.

Ce qui justifie le fait que chaque deuxième lundi de janvier soit férié pour célébrer le Seijin, une cérémonie spéciale.

Cette fête marque l'accession à la majorité des jeunes Japonais, actuellement fixée à 20 ans.

Le maire et des personnalités reconnues pour leur exemplarité leur délivrent quelques bonnes paroles solennelles sur les responsabilités nouvelles qui leur incombent désormais. Ils reçoivent aussi des cadeaux pour les encourager à devenir des citoyens autonomes et respectueux.

Une tenue traditionnelle est prévue pour ce passage à l'âge adulte.

Les jeunes filles portent généralement un kimono furisode ( 振袖 signifiant "manches qui pendent"), avec un col en fausse fourrure blanche.

Cependant, au cours des dernières décennies le Seijin shiki est devenu l'occasion pour de nombreux jeunes de porter les tenues plus colorées et originales les unes que les autres.

L'origine du Seijin shiki

Samouraï, passage à l'âge adulte

Samouraï, passage à l'âge adulte

Ohaguro et nihongata pour les filles japonaises

Ohaguro et nihongata pour les filles japonaises

Les premières cérémonies de célébration du Seijin remontent à l'époque Nara (710-794) au sein des familles nobles.

La célébration concernait alors uniquement les garçons entre 12 et 16 ans, on l’appelait la cérémonie Genpuku ( 元服 ).

Les jeunes garçons issus de familles nobles étaient présentés à l’esprit de leur famille (le kami) au cours d'une cérémonie shintō.
Pour l'occasion, ils revêtaient pour la première fois les vêtements et la coiffure devant leur donner une apparence adulte.

Au fil des siècles, la célébration du passage à l'âge adulte fut adoptée par d'autres classes de la société. Ainsi, à l'époque Edo (1603-1868), le Seijin était pratiqué par les guerriers et le peuple.

Cette version consistait à couper les cheveux au ras du crâne, à l'avant et au sommet de la tête. Cette coiffure donnait au nouvel adulte l'apparence d'un samouraï : d’un homme "viril" en somme !

A la même époque, une cérémonie appelée Mogi ( 裳着 ) était organisée pour les jeunes femmes entre 18 et 20 ans.
Lorsque la jeune femme se mariait avant d'atteindre cette tranche d'âge, la cérémonie était célébrée le jour du mariage.

Au cours de l'événement, la jeune femme se faisait noircir les dents (ohaguro), portait la coiffure nihongata et présentait ainsi l'apparence de la femme adulte.

La célébration du Seijin à l’époque moderne

De jeunes adultes japonaises en 1868

De jeunes adultes japonaises en 1868

Après la Seconde guerre mondiale, en 1948, les autorités japonaises prirent l'initiative de créer un événement marquant inspiré de la vieille tradition.

Ainsi, le 15 janvier 1948 fut célébrée la première cérémonie de Seijin no hi dont l'objectif était d'encourager les jeunes à affronter la vie d'adulte en toute conscience.

Après la réforme des jours fériés en 1998 et la mise en vigueur du système Happy Monday Seido en 1999, la fête de Seijin se déroule le deuxième lundi du mois de janvier.
Cela permet d'éviter que le jour férié ne tombe trop souvent un week-end et crée de petits congés de trois jours consécutifs.

En dépit de ces dispositions, la date du Seijin peut varier selon les différentes régions du pays. Pour une bonne organisation de la cérémonie, il faut tenir compte des conditions climatiques dans les différentes préfectures du pays.
Il faut également attendre la période où les jeunes reviennent dans leur ville d'origine.

Comment se déroule une cérémonie Seijin shiki ?

Préparation de la cérémonie du Seijin shiki

Préparation de la cérémonie du Seijin shiki

Suivez les liens plus bas pour voir des photos surprenantes !

Suivez les liens plus bas pour voir des photos surprenantes !

La cérémonie du passage à l'âge adulte est de nos jours célébrée officiellement le jour de Seijin no hi.

Elle est organisée par les collectivités locales, notamment les mairies. Un comité d'organisation, composé d'une dizaine de personnes, est recruté parmi les nouveaux adultes chaque année pour assurer l'organisation de l'événement. Ce comité est chargé de mettre au point les détails relatifs à la cérémonie et de préparer une brochure commémorative destinée au participant qui lui est remise le jour de la fête. C'est ce même comité qui se charge de présenter la cérémonie du début à la fin.

Attention, la participation à la cérémonie se fait sur invitation ! Seuls sont invités les jeunes résidents de la ville et qui ont ou auront 20 ans entre le 2 avril de l'année précédente et le 1er avril de l'année en cours.

Cette distinction concerne tous les jeunes de 20 ans, quels que soient leur activité et leur statut social. Depuis quelques années, certaines mairies autorisent même des étudiants étrangers ou stagiaires à célébrer le passage à l'âge adulte dans leur commune.

Les invitations sont envoyées pendant le mois de décembre. Sont également présents à la cérémonie les représentants de la mairie et le corps enseignant.

Le Seijin se déroule pendant une heure dans un théâtre ou une salle de conférence.

Une fois que tout est en place, la cérémonie démarre par l'hymne national japonais suivi du discours du maire ou de son représentant. La cérémonie est également marquée par l'apparition des mascottes locales et les remerciements aux différentes associations en relation à la jeunesse, à la culture et à l'éducation.

À cela s'ajoutent les discours des enfants de 10 ans pour montrer leur admiration à leurs aînés et des diaporamas évoquant des moments marquants de la scolarité des jeunes nouvellement adultes, suivi d'une animation musicale. Les représentants du comité, généralement une femme et un homme, expriment leur reconnaissance envers leurs aînés et partagent avec eux leur espoir pour l'avenir.

Une cérémonie de passage à l’âge adulte basée sur l'apparence

Kimono furisode d'hiver à longues manches

Kimono furisode d'hiver à longues manches

À notre époque, la célébration du Seijin shiki est toujours marquée par les kimonos d'hiver à longues manches portés par les femmes.

Il faut savoir qu’il s'agit de l'un des costumes traditionnels japonais les plus nobles 👘

Les jeunes hommes quant à eux adoptent de magnifiques kimonos traditionnels ou des costumes trois-pièces sombres à l'occidentale.

Le costume confère aux hommes l'apparence de ceux qui travaillent dans une entreprise.

La célébration après la cérémonie du Seijin

Disneyland Tokyo, un lieu de fête du Seijin no hi

Disneyland Tokyo, un lieu de fête du Seijin no hi

Une tenue moderne et colorée pour le Seijin shiki

Une tenue moderne et colorée pour le Seijin shiki

La fête de l'âge adulte après la cérémonie Seijin shiki

La fête de l'âge adulte après la cérémonie Seijin shiki

Parce que les festivités ne s’arrêtent pas là ! Il est vrai qu’on ne devient adulte qu’une seule fois dans sa vie (quoique 😊).

Après la cérémonie officielle, les nouveaux adultes sont libres de célébrer leur nouvelle identité comme bon leur semble.

Une bonne partie des célébrations se fait dans les temples et les sanctuaires qui proposent des tarifs attractifs comprenant la location de kimono, la prise de photos souvenirs et des prières.

20 ans étant l'âge légal pour la consommation d'alcool, il est courant que les festivités se terminent dans les izakaya où les jeunes prennent leur premier verre d'alcool légal.

Certains jeunes préfèrent célébrer cet événement dans un lieu qui leur correspond avant d'intégrer pleinement la vie d'adulte. C'est ainsi que Disney Tokyo est devenu un haut lieu de célébration de Seijin no hi !

On pourrait dire que la célébration du Seijin shiki est une fête qui cherche à promouvoir et entretenir la cohésion sociale au sein de la communauté japonaise.

Elle a entraîné la naissance de plusieurs fêtes dans le même esprit :

- le Totose no iwan célèbre les enfants ayant atteint 10 ans,
- et le Nibun no ichi seijin shiki est une célébration de mi-parcours avant l'âge adulte.

Il existe également une célébration des 30 ans de vie, la Misoji shiki.

Pour ceux d'entre vous qui parlent anglais et qui sont en mal de tenues originales, nous vous conseillons la lecture de cet étonnant article, dont les photos peuvent facilement rivaliser avec une Japan Fashion Week !

Pour les plus téméraires, il y a encore plus de photos sur ce site japonais, ou encore cette page.

Rejoignez Facebook Facebook Rejoignez Instagram Instagram
Tous les événements et concours Voir
Plat précédent Article précédent Plat suivant Article suivant
AjipandaOh, un grand Merci pour votre avis ! Bulle avisMon avis sur Ajinomoto
Vous aussi, donnez votre avis sur Ajinomoto ?

Veuillez choisir une note sur 5